Vous habitez Paris et vous prévoyez de déménager ? Nous vous conseillons de planifier votre déménagement avant fin février 2019. Après cette date, les demandes de stationnement pour tous les véhicules de déménagement, que ce soit des véhicules utilitaires ou des camions poids louds, seront payantes dans la capitale. Explications.

Nouvelle loi sur le stationnement des camions de déménagement à Paris

Jusqu’à présent, il était possible de stationner un camion de déménagement dans Paris gratuitement. Il suffisait de demander au préalable une autorisation à la mairie. Cette autorisation va devenir payante courant Février 2019.

La mairie de Paris a annoncé fin 2018 que les démandes de stationnements de poids lourds et des véhicules utilitaires dans les rues de la ville seront payants à partir du mois de Février 2019. Autrement dit, il faudra désormais, aux équipes de déménageurs professionnels et aux particuliers qui décident de déménager seuls, l’obtention d’une autorisation payante pour stationner dans les rues de la capitale. Un coût qui va alourdir le prix du déménagement des parisiens, et vient s’ajouter au devis de la prestation dans les cas où l'on passe par une entreprise de déménagement.

Stationnement de camion de déménagement : quel coût prévoir ?

Le stationnement des camions de déménagement sera encadré grâce à un forfait spécifique en fonction de la taille du véhicule et évidemment, de la durée de stationnement. Les tarifs sont fixés à la journée ou à la demi-journée, ceux derniers représentant un coût moins important.

Pour stationner un camion de déménagement à Paris il faudra compter à partir de Février 2019 :

Pour un stationnement dans la bande de stationnement :

  • 27 euros par jour pour les véhicules de déménagement de moins de 3,5 tonnes
  • 60 euros par jour pour les camions de déménagement de plus de 3,5 tonnes
  • Plus 20 euros par jour pour un monte meuble

 Pour un stationnement hors bande de stationnement :

  • 40 euros par jour pour les véhicules de déménagement de moins de 3,5 tonnes
  • 90 euros par jour pour les camions de déménagement de plus de 3,5 tonnes
  • Plus 30 euros par jour pour un monte meuble

Il est à noter que les redevances pour les véhicules stationnant dans la bande de stationnement sont applicables du lundi au samedi, alors que, pour tous véhicules de déménagement stationnant hors bande de stationnement, ces taxes sont applicables tous les jours de l'année.

Les déménageurs professionnels regrettent que cette nouvelle taxe ne soit pas accompagnée de l’installation de panneaux de réservation qui permettraient de s’assurer que la place de stationnement soit libre aux créneaux demandés. Ce que la ville de Lyon, première ville à imposer cette taxe sur les stationnements de camions de déménagement, s’est déjà chargée de mettre en place.

Poster un nouveau commentaire