Vous venez de déménager et souhaitez sécuriser votre nouveau logement ? Voici tous nos conseils pour vivre plus sereinement et diminuer les risques d’effractions et de cambriolage.

La sécurité fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain que l’on retrouve dans la pyramide de Maslow.

Le besoin de sécurité se trouve en deuxième position et provient de l’aspiration de chacun d’entre nous à être protégé physiquement et moralement. Il mélange une part objective - notre sécurité et celle de notre famille - et une part subjective liée à nos craintes rationnelles ou non. La sécurité du logement fait donc partie des besoins naturels de l’homme.

Pour répondre à ce besoin, vous pouvez suivre nos conseils pour entamer votre nouvelle vie en toute sécurité suite à un déménagement.

Effectuez un état des lieux

Avant de commencer à installer des caméras et à renforcer vos portes et fenêtres, il est indispensable de procéder à un état des lieux des points d’accès de votre nouveau logement. Votre système de protection doit être cohérent et aucune entrée ne doit être mise de côté. N’hésitez pas à faire venir un professionnel pour effectuer l’évaluation.

Installez une porte blindée

Le porte d’entrée est le principal point sensible de votre habitation puisque c’est par là que vous mais aussi les personnes mal intentionnées rentrent chez vous. La première des règles de sécurité est donc de bien fermer votre porte à clé, de préférence en utilisant plusieurs serrures si votre porte en est équipée.

Les intrus ne s’attardent pas forcément sur les serrures et n’hésitent pas à enfoncer votre porte, nous vous conseillons donc de disposer d’une porte solide et sécurisée. N’hésitez pas à la renforcer en installant par exemple une plaque d’acier à l’intérieur ou à opter pour une porte entièrement blindée.

Installer une porte blindée est aussi un excellent moyen de dissuasion puisque les voleurs font toujours du repérage avant de passer à l’acte. La vue d’une porte inviolable devrait en décourager certains.

Choisissez de bonnes serrures

Une fois la bonne porte installée, vous devez choisir la bonne serrure parmi les modèles classiques du marché : en applique, carénée ou à encastrer. Une serrure de qualité est normalement équipée d’au minimum points de fermeture, un au niveau de la poignée, et deux autres en bas et en haut de la porte. Si votre porte dépasse les 2,40 mètres de hauteur, vous pouvez passer à un modèle à cinq points.

En moyenne, les cambrioleurs tentent de forcer une serrure pendant 2 à 4 minutes avant d’abandonner. Les serrures avec un certificat A2P peuvent résister jusqu’à 15 minutes aux tentatives de forçage et devraient finir par décourager les intrus.

Renforcez les fenêtres

Si votre porte d’entrée est blindée mais que vos fenêtres sont vulnérables, votre logement n’est pas suffisamment sécurisé. Fermer les fenêtres ne décourage pas les voleurs qui n’hésitent pas à casser les volets et briser les carreaux pour entrer chez vous.

Vous pouvez faire poser des vitres en double-vitrage feuilleté anti-effraction ainsi que des volets en bois massifs ou en métal en remplacement des volets en PVC ou en bois. Vos fenêtres seront ainsi mieux protégées.  

Installez des alarmes

Malgré tous les systèmes de protection que vous avez installés, le risque zéro n’existe pas. Un système d’alarme électronique est le parfait complément, surtout s’il vous arrive de vous absenter quelques jours. Le bruit de l’alarme qui dure plusieurs minutes devrait décourager les cambrioleurs ! Certains systèmes permettent aussi d’envoyer un signal direct aux autorités à proximité de votre logement.

Faites toutefois attention aux alarmes bon marché qui n’ont pas la certification haute qualité NFA2P et peuvent réserver quelques mauvaises surprises comme des coupures de réseau. Pour une bonne télésurveillance, comptez entre 25 et 35 euros par mois et 400 euros d’équipement en moyenne. Vous pouvez compléter votre système avec des caméras de surveillance connectées à votre smartphone et qui peuvent détecter les mouvements, les sons et identifier des visages.

Sécuriser son nouveau logement a donc un coup mais vous permettra de vivre plus sereinement. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui réalisera un audit de sécurité complet.

Poster un nouveau commentaire