Déménager est un acte stressant pour toute la famille et peut s’avérer encore plus difficile pour un jeune enfant. Voici nos conseils pour le préparer au mieux et diminuer son stress lié au déménagement.

Soyez rassurant et compréhensif

Le changement est difficile pour un enfant car il ne comprend pas toujours les raisons du déménagement. Il est donc important de vous mettre à sa place afin de bien le préparer à changer de lieu de vie.

Vous pouvez commencer par lui parler du déménagement quelques jours avant que votre enfant voit des changements concrets, c’est-à-dire avant de l’emmener visiter votre prochain logement, de commencer à faire les cartons ou de mettre une pancarte « à vendre » ou « vendu ».

« La préparation est la clef », explique Garine Papazian-Zohrabian, professeur agrégée au département de psychopédagogie à l’Université de Montréal. « Il est essentiel de ne pas les prendre au dépourvu, quel que soit l’âge de nos enfants. Ils n’ont pas la même notion de temps que nous et cela est particulièrement vrai pour les enfants en bas âge. Il est donc très important de s’y prendre en avance pour s’assurer qu’ils ne se sentent ni bousculés, ni en perte de sécurité. »

Expliquez-lui pourquoi vous déménagez

Vous devez expliquer à votre enfant les raisons qui vous poussent à changer de logement, et ce quelles que soient les raisons du déménagement. Une erreur souvent faite par les parents est de rester vagues sur les raisons du départ en disant que c’est « pour le travail ». Or, l’enfant est tout à fait capable de comprendre les raisons précises et sera bien plus enclin à accepter ce changement que s’il a la sensation d’être préservé et mis de côté.

Lors de vos explications, n’hésitez à partager votre propre ressenti en disant à votre enfant que vous aussi êtes triste de partir mais que le prochain endroit aura plein d’avantages : l’école sera plus prêt, vous serez plus proche de votre travail et rentrerez donc plus tôt, etc. Vous pouvez aussi lui faire part de votre expérience si vous avez aussi été amené à déménager lorsque vous aviez son âge.

Enfin, n’hésitez pas à aborder le jour du déménagement pour qu’il sache à quoi s’attendre le jour J. Vous pouvez d’ailleurs lui dire que vous comptez sur lui pour vous aider en lui faisant porter des objets légers, c’est le meilleur moyen de l’impliquer et de l’aider à prendre ses marques dans votre nouveau chez vous.

Lisez des livres

Si votre enfant est encore petit, vous pouvez lui lire des livres expliquant en quoi consiste un déménagement. Il pourra alors écouter les histoires d’autres personnes vivant la même chose que lui et qui partagent ses émotions. Il comprendra alors pourquoi les gens déménagent, comment se déroule le jour du déménagement avec les cartons, comment on apprend à découvrir une nouvelle maison, une nouvelle école et à se faire de nouveaux amis.

Ces ouvrages permettent de préparer l’événement en douceur et de lui faire prendre conscience de détails qui peuvent nous paraître insignifiants mais sont d’une grande importance pour lui. Cela peut être une bonne idée de commencer à lui lire ces histoires avant de lui annoncer que vous allez déménager.

Visitez avec lui votre futur logement

Afin qu’il commence à apprivoiser son nouveau milieu et qu’il se sente impliqué, emmenez-le avec vous lorsque vous allez visiter un appartement ou une maison. Vous pouvez aussi lui demander ce qu’il en pense. Faites-lui faire un tour dans les environs pour qu’il commence à se repérer.

Vous pouvez aussi lui remarquer que si la maison change, beaucoup d’autres choses ne changeront pas et il gardera ses meubles et ses jouets. À ce titre, proposez-lui de vous aider à emballer les cartons, en particulier ceux qui vont contenir ses affaires et faites-le participer à la décoration de votre nouveau chez vous en lui proposant par exemple de choisir la couleur de la peinture de sa chambre.

Conservez ses routines

Malgré les imprévus et la fatigue liés à un déménagement, ne le coupez pas de ses habitudes et conservez autant que faire se peut ses routines telles que le repas, le bain ou le coucher. Ils sont rassurants pour votre enfant et l’aideront à mieux vivre le changement.

Enfin, ne le coupez pas de ses anciens amis de manière brutale et emmenez-le les voir, le samedi par exemple, ou proposez-lui de les recevoir le weekend.

En essayant d’appliquer au mieux tous ces conseils, votre déménagement devrait mieux se passer pour votre enfant… même si cela reste de toute façon un événement générateur de stress.

Poster un nouveau commentaire