Une déco originale, un salon qui ne ressemble qu’à vous, une salle à manger qui en dit  long sur les moments conviviaux que vous aimez partager (…), telles sont les envies déco  avec lesquelles vous pouvez parfois flirter. Mais, depuis peu, vous songez à plus. Vous ne  voulez pas que décorer, vous voulez donner du sens à votre intérieur. Vous ne voulez  d’ailleurs pas qu’un intérieur, vous voulez un cocon durable dans lequel chaque objet aura  été déniché pour sa singularité et son éco-responsabilité. Bref, vous ne voulez plus séparer  esthétique et éthique mais souhaitez plutôt les faire rimer au sein d’une déco engagée.  Voici alors, pour vous y aider, quelques idées pour une déco aussi green que stylée. 

Misez sur des meubles et des objets déco de seconde main

Parmi les activités préférées des Français figurait déjà la balade du dimanche en brocante  pour flairer la bonne affaire. Et si, aujourd’hui, ce simple divertissement dominical  participait à diminuer individuellement et efficacement son empreinte carbone ? C’est  une réelle possibilité puisqu’un meuble auquel on donne une seconde vie, c’est un meuble  neuf qu’on n’achète pas. Et un meuble neuf qu’on n’achète pas, c’est autant de matière  première qu’on économise à la Planète. Pas bête. Cette alternative au mobilier neuf n’a  d’ailleurs pas uniquement sa place dans les allées des brocantes mais aussi sur internet où  des plateformes proposent de trouver son mobilier d’occasion en un clic. Sur Selency, par  exemple, on ne trouve pas moins de 250 000 pièces uniques à chiner (et à se faire livrer)  pour personnaliser sa déco à l’infini. Le choix est pléthorique et affiné par une sélection  minutieuse des plus belles pièces du marché. De quoi allier esthétique & éthique en  quelques clics et renouveler son intérieur autant de fois que souhaité.  

 Ne jetez plus : réparez ou vendez

C’est vrai que l’appel des encombrants est parfois tentant. Quant à l’idée de remplacer un  meuble abîmé par un tout nouveau modèle, elle gagnerait n’importe qui comme une  envie de raclette un soir de janvier. Et, pourtant, réparer et vendre un objet dont on ne  souhaite plus restent évidemment les alternatives les plus green. Certaines plateformes  vous facilitent la tâche pour donner une seconde vie à vos meubles. Ici encore, Selency  est un bon élève puisque l’interface de mise en vente y est efficace et propose une  logistique qui permet au vendeur de livrer ses articles partout en France sans bouger de  chez lui. Pour réparer, il faudra se rapprocher des artisans de proximité : ouvrez l’œil sur les petits commerces en bas de chez vous et faites vivre ces savoir-faire qui ne demandent  que ça. Souvent, la réparation laisse place à une véritable personnalisation pour un résultat  dans lequel on puise une réelle satisfaction. Bien plus que dans l’achat d’un équivalent  neuf. Ça mérite réflexion, non ? 

 Optez pour une déco qui remplace le packaging

Réutiliser ses pots de raviolis en verre pour stocker des denrées en vrac, c’est une bonne  idée pour éviter d’acheter ses aliments packagés. On peut aussi investir une bonne fois  pour toute dans un packaging décoratif tel que des paniers en osier ou des bocaux en  verre stylés et en seconde main. Ce packaging durable vous aidera à faire vos courses  équipé mais aussi à exposer vos aliments, si votre cuisine le permet, évidemment. Des  inspirations sur Pinterest vous aideront à choisir parmi les bouteilles en grès, les paniers en osier, les pots à épices anciens, les bonbonnières, les siphons, les bocaux en verre (...),  bref les mille et un objets décoratifs qui représentent une alternative au packaging et vous  aident quotidiennement à décorer green.

 

Poster un nouveau commentaire