2 février 2022, mis à jour le 16 juillet 2024

Si le déménagement est l’occasion de changer d’air et de commencer une nouvelle vie, il est important pour vous de faire le point sur les dépenses liées à votre logement. 

En effet, on constate que les dépenses liées à l’électricité ont augmenté drastiquement et ont pris une part conséquente dans les budgets des ménages français. .

Pour éviter que cette hausse pèse trop sur l’investissement dans votre nouveau logement, il n’existe pas de solution miracle mais des conseils pratiques et rapides pour en limiter l’impact sur votre facture !

1. Observer le détail de vos factures et votre contrat d'électricité actuel

Un déménagement est l’opportunité parfaite de vous pencher sur vos dernières factures d’électricité pour évaluer votre consommation d’énergie.

Prenez le temps de regarder dans le détail votre contrat d’électricité : la puissance de votre compteur électrique et les options tarifaires souscrites sont deux éléments qui ont un impact sur le prix de votre électricité. 

En comprenant ce que vous payez, vous pourrez voir les axes d’économies possibles pour réduire le montant de votre facture ! 

2. Changer de fournisseur d'électricité !

L’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs mais en ce qui concerne l’électricité, il est possible que oui. 

Après avoir fait le point sur vos factures d’électricité, faites appel à un comparateur d’énergie qui mettra en concurrence différents fournisseurs et vous présentera les avantages et inconvénients de ceux-ci. Il vous sera même possible de faire une simulation de votre future consommation d’électricité. 

En renseignant bien vos critères (tarif souhaité, prix au KWh, services proposés…) trouver une offre plus avantageuse et qui répond mieux à vos besoins sera un jeu d’enfant. 

Et pour le changement, pas besoin de prévenir votre ancien fournisseur de la résiliation : votre nouveau fournisseur s’en chargera après la souscription de votre nouveau contrat

Toutefois, si vous avez pris la décision de changer de fournisseur, prenez-y vous au moins deux semaines avant votre déménagement et prévoyez un budget car la mise en service est une opération payante. 

3. Bien aménager pour mieux consommer

Savez-vous que la disposition de vos appareils électroniques à une incidence sur votre facture d’énergie ? 

Une mauvaise disposition de certains appareils peut conduire à une surconsommation et à une détérioration d’autres de vos appareils. Par exemple : ne mettez pas votre réfrigérateur à proximité d’un appareil chauffant (four, gazinière, radiateur…) car cela pourrait entraîner sa surconsommation et engendrer une panne sur le long terme. 

Ensuite, pour conserver la chaleur dans votre logement en votre absence et évitez de chauffer inutilement, investissez dans des rideaux isolants thermiques : ils éviteront les déperditions de chaleur près des fenêtres. 

Enfin, lors de l’aménagement de votre logement, essayez de trouver la disposition qui apporte le plus de lumière et de chaleur naturelle dans vos pièces à vivre pour vous éviter de faire appel à l’éclairage intérieur. 

4. Surveiller et optimiser l’utilisation de vos appareils électriques

Un changement d’adresse vous offre un nouveau départ avec vos appareils électroniques et vous permet de faire l'inventaire de ceux qui consomment de l'électricité dans votre maison. 

Si vous pensez directement à la télévision, à l'ordinateur de bureau ou à la console de jeux, sachez que les appareils qui composent votre électroménager (cafetière, grille-pain, micro-onde, machine à laver, chargeurs…) sont des sources de “consommation fantôme”.

Votre nouveau réflexe doit être de débrancher systématiquement les appareils inutilisés ! Pour vous faciliter la vie et gagner du temps lors du débranchement, rassemblez leurs prises d’alimentations sur une multiprise avec interrupteur.

Certains de vos appareils électroniques comme votre ordinateur ou tablette peuvent être programmés pour s’éteindre après un délai d’inutilisation : vous pourrez ainsi réduire de 50 % la consommation électrique liée à leur usage.

Enfin, profitez de votre déménagement pour investir dans des appareils moins énergivores (classés A) qui seront vite rentabilisés avec les économies d'énergie gagnées.

5. Utiliser les heures creuses au maximum ! 

Vous entendez souvent parler d’heures “creuses” sans réellement savoir de quoi il s’agit ?  Les heures creuses correspondent à des plages horaires de 8 heures (consécutives ou fractionnées) ou la consommation électrique des ménages est moindre, ce qui a pour conséquence un prix au KWh beaucoup moins élevé. 

Il est donc particulièrement intéressant que vous connaissiez les heures creuses définies par votre fournisseur d’électricité pour optimiser l’utilisation de vos appareils et réaliser des économies intéressantes.

Par exemple, programmer votre chauffe-eau ou votre machine à laver, charger vos appareils électroniques ou utiliser le chauffage électrique pendant ces heures vous permettra de profiter d’une énergie moins chère et fera baisser votre facture d’électricité.

Cette différence se verra de façon plus claire si vous possédez des appareils énergivores.

Bonus : Investissez dans des outils de régulation d’énergie 

Si vous avez déménagé dans un logement basse consommation ou dans un logement neuf, il est possible que celui-ci possède déjà des outils de régulation d’énergie

Ce sont des outils qui vont vous permettre de mieux gérer la consommation énergétique de vos appareils et de votre logement en général. 

Par exemple, il existe des multiprises dites “intelligentes” pour couper la veille de vos appareils et éviter la consommation fantôme ou des petits calculateurs pour voir la puissance en temps réel, la consommation, le ratio et le coût d'utilisation de vos appareils.

Mais la solution la plus radicale, mais efficace, est de passer à des outils de domotique, pour automatiser complètement votre logement et votre consommation d’énergie. La domotique vous permettra de centraliser le fonctionnement de vos appareils pour vous permettre de les gérer plus efficacement et d’éviter les consommations inutiles d’électricité qui alourdissent le coût de votre facture.   

 

Poster un nouveau commentaire